ACCUEIL  
 
 

  LES GORGES D'HÉRIC


Les gorges d'Héric
Massif d'intérêt régional, offrant de 1 000 à 3 000 mètres d'escalades intéressantes, c'est-à-dire "mérite un grand détour" (ou une sortie de deux ou trois jours) / Area of regional interest, with 1 000 to 3 000 meters of good climbing, i.e., "worth a large detour'' (or an outing of two or three days).


Site classé à l'inventaire départemental en 1993
, la montagne du Caroux (2414 hectares) surnommée « montagne de lumière » appartient au grand ensemble de la Montagne Noire, limité au Nord par les Monts de Lacaune (Tarn), à l'Ouest par le pays du Lauragais (haute-Garonne), au Sud par les monts et avant-monts du Minervois, à l'Est par les Monts d'Orb.

Les gorges représentent la jonction entre l'Espinouse, l'Ouest et le Caroux.

Ce massif au caractère alpin, présente une convergence de paysages variés et remarquables, liés à une richesse géologique, climatique, floristique et faunistique (réserve naturelle des mouflons). Pics anguleux, pentes abruptes parsemées de gouffres et des cascades des gorges d'Héric jusqu'au sillon de l'Orb et du Jaur, feront le bonheur de vos appareils photos.

Pour se rendre au hameau d'Héric, quatre ponts (la première passerelle dite "des soupirs" permet de franchir l'Héric pour emprunter le "Sentier des Gardes") guideront le chemin de votre ascension sur une étroite route inaugurée en 1932. Il y a environ 5 km, le sentier monte régulièrement jusqu'au "gouffre du Cerisier" (torrent qui se jette dans un petit lac). La pente s'accentue ensuite jusqu'à Héric ("bogue de châtaigne" en occitan ; 514 mètres d'altitude). Le torrent du Vialais prend le nom d'Héric en contrebas du hameau.

Historique géologique

Les gorges
Le creusement de cette grande entaille au travers du plateau du Caroux a demandé plusieurs centaines de milliers d’années. Au fond des gorges, l’Héric continue son travail d’érosion en entraînant blocs et galets : il dévale en 4 kms de distance une dénivellation de près de 800m pour rejoindre l’Orb.
Micas

Les roches

Depuis l’entrée des gorges jusqu’à Héric, on traverse des roches formées de minéraux bien cristallisés : feldspaths, micas, quartz…

Dans les parties profondes d’une chaîne de montagne, il y a prés de 320 millions d’années, la majorité des roches a subi des pressions et des températures élevées de sorte que les granites anciens se sont alors déformés et recristallisés. Ils correspondent aux roches qui contiennent des gros yeux de feldspaths (« gneiss oeillés »)




Source: panneau mis en place par la région,
le département et le ministère de l'environnement
 



  SPORT ET NATURE
   
  Les gorges d'Héric
  Les sites à découvrir
  Les ateliers d'artistes
   


Situation : piémont du Caroux (Point culminant : 1090 mètres sur le plateau à "La Tour") Montée : environ 5 kilomètres jusqu'à Héric Durée de la montée : 2 heures Dénivelé : 300 mètres Point de départ : le parking des gorges.

Variante pour les sportifs : Accès à la table d'orientation par le sentier des Gardes (800 mètres de dénivelé, durée 2-3 heures). Panorama
Panorama depuis la table d'orientation



Tarifs de stationnement
AUTO : 3.00 €
MOTO : 1.50 €
CAMPING CAR : 5.00 €
 
      Plan du site  | Brochure  |  Mentions légales  | Contacts
Mons la Trivalle 2010